Pigalle, 1950

Christin, Pierre

Dupuis SA

  • Conseillé par (Libraire)
    6 août 2022

    Une grande plongée dans le Paris des années 50

    Le Paris d'après-guerre.
    Le Paris animé par ses cabarets.
    Le Paris des magouilles.

    Ce Paris oublié reprend ici vie à travers l'histoire d'Antoine, "Toinou". Il n'a que dix-huit ans lorsqu'il décide de quitter son Aubrac natal pour la vie mouvementée de la capitale. Le jeune homme, que la vie a encore préservé des vilenies, va surtout se familiariser avec le monde de la nuit.
    Pigalle et ses danseuses.
    Pigalle et ses mystères.
    Pigalle et la mafia corse.

    C'est un récit très émouvant, l'atmosphère est fidèle à ce que la couverture nous laisse entrevoir : un Paris qui n'échappe pas à la noirceur, dans lequel certains destins se façonnent, s'entrechoquent, puis, parfois, se brisent.


  • Conseillé par (Libraire)
    29 avril 2022

    Retour aux sources

    Quand Toinou quitte sa campagne dans les années 1950, c’est le Paris de fêtes et de plumes, mais aussi le monde des gangsters qu’il découvre avec Pigalle.
    Pas vraiment un polar, mais une atmosphère à la Audiard pour cette BD qui retrace parfaitement une époque oubliée.
    Des planches magnifiques, soignées et des dialogues dignes d’un excellent film noir.

    Isabelle


  • Conseillé par (Libraire)
    14 avril 2022

    Coup de cœur de la chouette

    Sur fond de luttes intestines entre la pègre et les élites, l'intrigue de Pigalle, 1950 est surtout le prétexte à un hommage au Paris de l'après-guerre. Histoire touchante, atmosphère noire cinématographique, personnages entiers prisonniers d'un destin impitoyable: tout est là pour paver la voie à un véritable voyage dans le temps. À lire!


  • Conseillé par (Libraire)
    8 avril 2022

    Une plongée dans la vie nocturne parisienne de 1950.
    Notre héros fraîchement arrivé de sa province se laissera embarquer autant dans les coulisses des cabarets de Pigalle que dans les magouilles de la mafia corse. Les planches d'Arroyo qu'on croirait tirées de cartes postales d'époque révèlent un Paris à la fois nostalgique, dangereux et obsédant.
    Une ballade inoubliable !