Un océan d'amour

Un océan d'amour

Wilfrid Lupano

Delcourt

  • 27 juin 2020

    Pas une ligne de texte ici, et pourtant l'une des histoires les plus marquantes de la bande-dessinée. L'histoire d'un marin perdu en mer, cherchant à retrouver sa femme et d'une femme refusant d'admettre que son pêcheur de mari se soit noyé. Un voyage avec la tendresse comme seul moteur, un hommage à la Bretagne, à l'océan et à l'amour !


  • par (Libraire)
    16 avril 2020

    Une BD sans texte. Vous êtes sceptique ? Vous avez tort ! Wilfrid Lupano et Gregory Panaccione nous content l'histoire d'un couple de bretons des plus mignons. Le mari, pêcheur, part en mer pour sa journée de travail. Mais, malheur, il chavire ! Sa douce ne voulant croire à sa mort part au bout du monde pour le retrouver. Ils mèneront chacun à leur façon un voyage bien singulier rempli d'humour, de rencontres, de tristes réalités et surtout d'amour.
    Un océan d'amour c'est bien ce dont nous avons besoin en ce moment !


  • par (Libraire)
    8 avril 2020

    Un enchantement

    Comme quoi, on le sait très bien d'ailleurs, il n'y a pas besoin de mots pour dire bien les choses, pour raconter une histoire, pour émouvoir.
    L'histoire simple d'un pêcheur, ah, je me reprends, pas si simple que ça. Il y a la routine, le rituel des gestes quotidiens, le goûter que sa femme lui prépare amoureusement avec les sardines en boîte dont il en a marre !
    Mais il y a le naufrage, l'attente de la femme, et le départ à la recherche de son homme, en bateau, en avion jusque dans des contrés lointains. La bretonne ne se laisse pas faire, surtout quand le homard est mal préparé. Et les crêpes, ces crêpes bretonnes qui font vite le tour du monde pour le bonheur de tous. On ne s'étonne pas.
    Plus de 200 pages de péripéties et de rebondissements, jusqu'aux retrouvailles, quelle pêche ! épicée, savoureuse et bio, à la sauce d'humour et d'amour, à consommer sans modération !

    Diana


  • par
    2 mars 2018

    Un coin de Bretagne, un matin dès potron-minet, un petit homme se lève, prend son petit-déjeuner préparé par sa femme qui arbore la toilette traditionnelle du pays, se douche et rejoint son bateau de pêche, puis, avec son matelot part sur la mer. La suite est une ribambelle d'aventures pour lui et elle, incroyables et drôles.

    Après tout le monde, je dégaine Un océan d'amour, qui fit grand bruit à sa sortie. Grand bruit, d'abord parce que cette bande dessinée est excellente et ensuite parce qu'elle est sans parole. Tout passe par le dessin de Grégory Panaccione absolument génial, n'ayons pas peur des mots. Ses personnages sont très expressifs et l'on comprend bien tous les sentiments et les sensations par lesquels ils passent. Le dessin est assez sobre, qui fait la part belle aux hommes et femmes. Le scénario de Wilfrid Lupano n'est pas en reste et si les situations tragi-comiques prêtent évidemment à rire, certaines cases parlent d'écologie, de pollution des océans, des pétroliers qui dégazent, ... C'est tendre, beau, profondément humain, aventureux, il y a plein de sardines en boîtes, une mouette gourmande, et des invités suprises.

    Je ne vais pas en faire des caisses sur cet album, écrire trois pages sur un album muet, ce serait un comble, mais franchement, s'il y a encore, en France -et ailleurs- des gens qui ne l'ont pas lu, un bon conseil : qu'ils courent à la bibliothèque ou à la librairie et se jettent dessus. Coup de cœur assuré.


  • 5 avril 2016

    amour, bande dessinée

    Des dessins très expressifs qui rendent inutiles tout dialogue.

    J’ai aimé Monsieur, avec ses lunettes toutes rondes, qui, maladroit, tombe dans sa baignoire avant de partir faire un métier dangereux.

    J’ai aimé Madame, ses crêpes et sa coiffe bigoudène.

    Sans oublier les boîtes de sardines qui sauvent la vie, et la mouette (celle de Gaston ?) qui tient compagnie.

    De l’espoir et de l’amour, un très bel album.

    http://alexmotamots.fr/?p=1367


  • par (Libraire)
    13 juin 2015

    Une merveille !

    Une bande-dessinée impossible à raconter, mais absolument magnifique à lire !


  • par (Libraire)
    4 avril 2015

    Un précieux bijou dans un joli écrin

    Une bande-dessinée impossible à raconter mais absolument magnifique à lire.


  • 21 mars 2015

    A déguster!

    Point besoin de mots, dans cette magnifique histoire sans parole, tout est dit par le dessin, très riche, de mimiques en petits détails, une boite de sardines bien agréable, je vous en conseille la dégustation!

    Un zeste d'écologie, une pincée d'amour et une cuillerée d'humour, l'assaisonnement est idéal!


  • par (Libraire)
    28 février 2015

    Ou comment nager dans le plaisir

    En plein cœur de la Bretagne vivent à flanc de falaise un pêcheur et sa femme. Chaque matin le rituel est le même : ils se lèvent avant l’aube, tandis qu’il se prépare pour sa journée de travail, elle lui confectionne des crêpes. Rien ne semble pouvoir bouleverser cet équilibre qui perdure depuis des dizaines d’années et pourtant…

    Un soir, l’horizon reste désespérément vide, le soleil se couche sur une mer d’huile. Il ne revient pas au port. Ignorant les supplications des autres femmes, elle décide de partir à sa recherche, malgré sa peur de l’inconnu. Pendant ce temps, le pêcheur tente de récupérer son bateau qui a été pris dans les filets d’un énorme chalutier, et finit par dériver loin, très loin de sa Bretagne. Quel plaisir de suivre ces deux amoureux contre vents et marées, prêts à toutes les folies pour se retrouver.

    Un récit muet magnifiquement illustré, poétique et drôle.


  • par (Libraire)
    5 février 2015

    Le silence de l'océan

    Pour leur première collaboration, Lupano et Panaccione nous offrent un magnifique récit illustré. Le festival d’Angoulême l'avait également remarqué en l'intégrant à sa sélection officielle. Cette BD sans aucune parole nous raconte l'histoire d'un couple breton dont le mari, un vieux pêcheur, va disparaître en mer laissant sa bigoudène désemparée. L'album va nous entraîner dans un récit sensible où ce couple atypique va tout tenter pour se retrouver.
    Bravant les chalutiers usines, la pollution maritime et les pirates modernes, ils nous prouvent que l'amour est toujours le plus fort.
    Humour, tendresse et poésie mais aussi boîtes de conserves et mouettes sont au rendez-vous dans cet album de 224 pages. A lire et relire !


  • par (Libraire)
    4 février 2015

    Voici une petite merveille qui peux surprendre au premier abord...car c'est à vous d'imaginer le texte !
    Un grand coup de cœur BD !


  • par (Libraire)
    3 décembre 2014

    Une pépite !

    Avec un titre pareil comment ne pas craquer ?! Et on craque complètement ! On chavire aussi, on succombe avec délice et on reste sous le charme de cette histoire sans parole pleine de poésie qui ne milite pas que pour l'amour. Une pépite !


  • 28 novembre 2014

    Coup de coeur de Cléo

    De la poésie qui se passerait de mots ? C'est possible et c'est ce qie nous prouvent ici Lupano et Panaccione.

    L'auteur des "Vieux Fourneaux", adepte des bon smots, nous propose ici un tour de maître : un scénario drôle, engagé et onirique sans un seul phylactère.

    "Un océan d'amour" c'est l'histoire d'un couple un peu loufoque composé d'un petit vieux et d'une bigouden. Lorsque le vieux disparaît en mer, sa moitié fera tout pour le retrouver.
    Des pirates aux dictateurs, que ne serait-on pas prêts à affronter par amour ?

    Magique.

    Cléo


  • par (Libraire)
    19 novembre 2014

    Cela se passe entre le pays bigouden et Cuba... Avec de l'humour, avec de la poésie, avec de l'écologie, avec de l'aventure, avec de l'émotion, avec de l'amour, mais surtout SANS dialogue et SANS texte !
    Un véritable bijou très original et très inventif, à découvrir absolument !
    Amaury


  • par (Libraire)
    13 novembre 2014

    Superbe BD où l'on suit les aventures pittoresques et sans paroles d'un vieux marin breton ‎emporté par la tempête et de sa bigoudène d'épouse qui n'est pas du genre à l'attendre au port sans ‎rien faire.‎
    Un album plein d'aventures, d'humour et de tendresse, par le scénariste des "vieux fourneaux".‎

    David, rayon BD


  • par (Libraire)
    13 novembre 2014

    Un bonheur sans paroles

    Panaccione possède une maîtrise rare de l'évocation, un talent inouï pour le dessin sans paroles. Lupano, au scénario, s'est donc logiquement tourné vers lui pour créer cette oeuvre à quatre mains, ôde à la mer.
    Tout y est parfait ou presque, l'humour, l'aventure, la tendresse, l'inattendu et le spectaculaire se mêlent pour une histoire rocambolesque. Les Bigoudens qui attendent sagement leur mari? Que nenni! celle-ci prend son courage à deux mains, et traverse l'océan à la recherche de son aimé. Lequel résiste contre vents et marées aux catastrophes successives, accompagné d'une mouette hilarante.

    Un titre à découvrir absolument, qui ravira les petits comme les grands, un pur bonheur en cette fin d'année!


  • 6 novembre 2014

    Coup de coeur BD

    L'histoire -sans paroles- absolument formidable d'un pêcheur qui n'aime pas les sardines, d'une bretonne qui a le mal de mer, d'une mouette qui louche et d'un aller-retour improbable vers Cuba...
    Sensatio-sentimentalement drôlatique !!