La guerre des Sambre, premier degré d'ascendance, 1, La Guerre des Sambre - Werner et Charlotte - Tome 01 NE, L'éternité de Saintange
EAN13
9782723496537
ISBN
978-2-7234-9653-7
Éditeur
Glénat BD
Date de publication
Collection
Caractère (1)
Séries
La guerre des Sambre, premier degré d'ascendance (1)
Nombre de pages
56
Dimensions
32 x 24 cm
Poids
605 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

1 - La Guerre des Sambre - Werner et Charlotte - Tome 01 NE

L'éternité de Saintange

De

Dessins de

Glénat BD

Caractère

Offres

Autres livres dans la même série

Tous les livres de la série La guerre des Sambre, premier degré d'ascendance
La collection
La Guerre des Sambre est une collection de romans d’amour, dont la série principale, Sambre, conte l'histoire de Bernard et Julie. Chaque histoire se décline en un cycle de trois albums qui sera écrit par Yslaire et dessiné par un dessinateur différent. Chaque cycle peut se lire séparément, comme une œuvre exceptionnelle, ou comme un chapitre d'une folie amoureuse qui traverse les générations… Après l'histoire des enfants de Bernard et Julie, Bernard-Marie et Judith, le second cycle était consacré à leurs parents, Hugo & Iris. La collection se poursuit aujourd'hui avec l’histoire de leurs arrière-grands-parents, Charlotte & Werner.

La série
La Guerre des Sambre
Cycle 2 -Werner & Charlotte / Tome 1 : Automne 1768
Quelle est l'origine de la tragédie des Sambre ? En remontant l'arbre généalogique de la famille maudite, le deuxième cycle intitulé Werner & Charlotte va explorer les circonstances troubles qui ont précédé la naissance du père de Hugo, Maxime-Augustin. Le deuxième cycle jette un éclairage nouveau sur les origines de la folie qui touche Hugo et tous ses descendants. Il est composé de trois albums dessinés par Marc-Antoine Boidin.

L'action commence à Vienne en 1768, peu avant le mariage de Marie-Antoinette avec le futur Louis XVI. C’est là que se sont exilées Jeanne-Sophie de Sambre et sa fille Charlotte. Dans l'atmosphère sulfureuse des salons de la cour impériale, elles font la connaissance d’un farouche orphelin aux yeux rouges, nommé Werner von Gotha. Malgré toutes les manœuvres de sa mère, qui souhaite pour elle meilleur parti, Charlotte en tombe amoureuse. Inéluctablement.

Werner & Charlotte - Premier degré d'ascendance [1768-1769]
« Malheur à celui qui aimera une fille aux yeux de braise car celui-là pleurera sa vie durant des larmes de sang ».
Hugo Sambre l'a écrit. Son livre, La Guerre des Yeux, décrit depuis l'aube de l'humanité la funeste attirance de ses ancêtres aux yeux noirs pour des femmes aux yeux rouges. À chaque génération, leur passion mène un Sambre à la folie et à la mort. Les circonstances qui ont entouré la naissance du père de Hugo éclairent sa vie et le mystère de cette fatalité dont tous les Sambre ont hérité.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...