Pas plus de 4 heures de sommeil
Éditeur
Stock
Date de publication
Collection
Hors collection littérature française
Nombre de pages
336
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Pas plus de 4 heures de sommeil

De

Stock

Hors collection littérature française

Indisponible

Autre version disponible

Émilie et Morgane étaient autrefois les deux meilleures amies du monde. La vie
et de mystérieuses raisons les ont séparées. L’année de leurs 30 ans, elles se
retrouvent sur Facebook. Émilie s’y présente comme une « maman à plein temps »
vivant à la campagne, famille Ricorée avec chant des petits oiseaux et bonne
humeur constante. Morgane se raconte comme une working-girl parisienne, avec
splendide ascension professionnelle et fréquentation des grands de ce monde.
Mais la réalité est un peu moins rose… Émilie rêve secrètement d’échapper aux
travaux inachevés de sa maison, à son mari démissionnaire et à ses enfants
trop bruyants. Morgane, elle, collectionne les névroses, veut à la fois un
bébé et le pouvoir dans un monde professionnel, certes branché, mais toujours
sexiste, où maternité ne rime pas souvent avec promotion. Alors elles vont
faire un pacte. Émilie aidera Morgane à concilier ses deux ambitions, et
Morgane fera d’Émilie une parfaite workingmum.


_Pas plus de 4 heures de sommeil_ est un roman générationnel, universel, sans
tabou, où l’on parle maternité et plan de carrière, féminisme et relooking,
NTM et coussinets d’allaitement, baby-blues et amitié, places en crèche et
réunions « ASAP ». Entre rivalité et solidarité féminines, on y croise aussi
une galerie de personnages secondaires bien vus, attachants ou agaçants : des
mères parfaites à la sortie des écoles aux publicitaires bronzés toute l’année
en passant par des pères absents et des bellesmères trop présentes, et bien
sûr les copines, ces femmes qui entendent tout avoir, ne renoncer à rien
malgré les embûches du quotidien. Sur un ton subtil et touchant, parfois
féroce, toujours drôle, _Pas plus de 4 heures de sommeil_ est le roman de la
génération « digital mums ».
S'identifier pour envoyer des commentaires.