Plumette L.

19,00
Conseillé par (Libraire)
14 avril 2023

Un passionnant roman aux parfums iodés.

Marion a 26 ans, elle est restauratrice de tableaux. Elle mène une vie seule, isolée, dans le silence de son travail. Sa relation avec sa mère, Edith, est fusionnelle mais compliquée car elles ont toujours vécu toutes
les deux. En effet, léo, le frère de Marion, a disparu 20 ans auparavant sur l’île de Batz dans le Finistère pendant une colonie de vacances. Est-il mort sans que l’on ne retrouve jamais son corps ? A-t-il disparu volontairement ?
Le mystère reste entier et omniprésent dans l’esprit d’Edith qui ne s’est jamais remise de cette disparition du fils préfèré, prisonnière d’un « deuil sans fin ». Marion quant à elle a le sentiment de vivre avec un
fantôme, délaissée par une mère absente.
Un jour, un peu par hasard, Marion décide de se rendre sur cette île où tout s’est joué. Elle va rencontrer quelques îliens parfois hostiles aux étrangers. Dans ce lieu rude et envoûtant, où les algues brunes
prolifèrent et le quotidien est rythmé par les marées, les langues se délient rarement et les secrets finissent emportés par les courants de la Manche. Elle rencontrera Paul, un biologiste marin, spécialiste de l'étude
des algues, avec lequel elle nouera une histoire d'amour.
Ce roman s’intitule « Les Brisants » car nous explique l’auteur c’est pour elle une métaphore du secret de famille. Si on ne connaît pas la vérité on peut se briser, se fracasser. Une existence est difficile voire
impossible à construire sur des non-dits.
C’est le quatrième roman sensible, beau et émouvant de Vanessa Bamberger qui confirme largement son don pour dessiner avec autant de grâce que de délicatesse les vies bousculées de ses héroïnes.

Hurlink Paul

Filatures

22,00
Conseillé par (Libraire)
16 mars 2023

Un polar déjanté et excellent

Le ton est grunge, punk, underground! C'est violent et cru mais dans le genre c'est une réussite!
Une description de l'adolescence en marge qui bouscule.
Une analyse très fine et juste de l'emprise et de ses conséquences.

En dédicace à la librairie le mercredi 05/04 de 16h à 18h.

Conseillé par (Libraire)
15 mars 2023

un scandale en images

Ce roman graphique est passionnant car il se lit comme un roman policier. Il évite grâce au travail pédagogique de vulgarisation une lecture simplifiée. On comprend également les conséquences d’un tel combat dans la vie quotidienne de cette femme médecin pour qui le serment d’Hippocrate est un engagement réel. Sa famille, ses amis, quelques collègues vont la soutenir dans cette croisade. Ce témoignage est le fruit de la rencontre entre un journaliste spécialisé, Eric Giacometti et la lanceuse d’alerte qui vont réaliser un travail d’investigations considérable. L’illustrateur, François Duprat est littéralement au service du propos et ce choix d’une bande dessinée est pertinent car la compréhension de ce scandale en est facilitée.

Nanoux

Plumes Bourdon

16,00
Conseillé par (Libraire)
10 février 2023

Elio et Lison, deux enfants intrépides et espiègles découvrent un vieux gréement émergeant à marée basse. Un bateau couvert de coraux blanchis. Piqués par la curiosité, ils grimpent tous deux à bord et
trouvent un petit coffre sculpté et une carte des fonds marins. Aidés de leur papi, gardien de phare et protecteur des océans, ils vont mettre les voiles et braver les vagues afin d’aider la sirène, une Marie-
Morgane, à sauver son monde.

En effet, la Marie-Morgane est une fée d’eau semblable à une sirène vivant près des côtes et on trouve bien des coraux dans ses eaux profondes. Elle est présente dans de nombreuses légendes bretonnes.

Un album qui sent bon l’iode, la mer, le vent.. porté par des illustrations chatoyantes et de toute beauté.
Un formidable support pour initier les petits à partir de 5ans à l’écologie, à l’importance de préserver les océans des déchets que produisent les hommes avec un supplément à la fin : deux pages documentaires
sur ce que sont les coraux et ce que nous pouvons faire pour les protéger.

Conseillé par (Libraire)
10 février 2023

Une autre vision de la déportation

Dès 1943, la Croix-Rouge britannique coordonne les premiers efforts pour retrouver les personnes disparues dans les territoires nouvellement libérés par les Alliés. L’entreprise est reprise en 1944 par les autorités militaires alliées elles-mêmes ; un Bureau central de Recherches est créé, tandis que se multiplient les initiatives de la part des organismes humanitaires.
Le service de recherches s’installe en 1948 à Bad Arolsen, au cœur des zones d’occupation occidentales et de la future République fédérale allemande, et est rebaptisé Service international de Recherches (plus
généralement connu sous ses initiales en anglais, ITS, pour International Tracing Service).
La jeune Irène, la narratrice du roman « Le bureau d’éclaircissement des destins », y trouve par hasard un emploi en 1990. Elle est française mais vient de s’installer en Allemagne. Ce travail va s’avérer une véritable vocation, elle va devenir une brillante enquêtrice.
A partir de 2016, Irène et ses collaborateurs mènent plusieurs enquêtes pour restituer des objets qui ont été retrouvés à la fermeture des camps de concentration. Ils partent en quête de la descendance de ses
propriétaires, descendance disséminée un peu partout dans le monde et qui parfois ignore tout de ce passé familial. Les objets ne sont bien sûr pas des choses de valeur mais plutôt des souvenirs intimes, tels un
pierrot de tissu, un mouchoir brodé...
Irène va rencontrer de nombreuses personnes pour les besoins de ses recherches et cela va impacter et bouleverser sa vie. Elle va se retrouver face à ses choix et son humanité. Son travail va surtout permettre de rendre son identité aux victimes des camps.
Gaelle Nohant, l’autrice de ce roman passionnant, aborde la seconde guerre mondiale sous un angle original. Une lecture très émouvante.
A lire !