Le Carnet À Spirales .

https://www.facebook.com/librairielecarnetaspirales/?fref=nf

Les lectures de l'équipe du Carnet à spirales pour vous aider dans vos choix, vous accompagner dans vos nuits blanches, dans vos heures d'évasions romanesques.
Peu adeptes des étoiles nous avons décidé d'en donner 5 par défaut à nos recommandations.
Au plaisir de vous lire et de vous recevoir au Carnet à spirales

Conseillé par (Libraire)
23 mai 2024

A partir de l’histoire véritable et complètement rocambolesque d’un tableau de Klimt « Portrait d’une dame » peint, repeint, disparu, réapparu, Camille de Péretti imagine avec brio le destin du modèle et tisse un récit aussi romanesque que celui de cette œuvre, nous baladant allègrement d’époque en époque, de Vienne à New-York, de rebondissements en rebondissements.

You-jeong JEONG

Philippe Picquier

10,50
Conseillé par (Libraire)
23 mai 2024

Ce roman flirte avec le fantastique et même si vous n’êtes pas fanatique du genre vous ne pouvez que vous laisser happer par cette histoire. Jin-yi est spécialiste du chimpanzé mais sa route va croiser celle d’un bonobo et pas seulement croiser ; car à la suite du sauvetage de l’animal en question et d’un grave accident de voiture l’âme de Jin-yi se retrouve transposée dans le corps du bonobo alors que son propre corps est transporté d’urgence à l’hôpital entre la vie et la mort. Commence alors le périple de ce primate/humain aidé dans une impensable quête par un jeune coréen paumé, banni par sa famille, pour retrouver son enveloppe corporelle et reprendre sa place dans la société de l’Homme. Un texte très fin complètement addictif, à la fois critique sociale de la Corée, réflexion éthique sur la condition animale, considération spirituelle sur notre rapport à la mort sans compter de très belles pages sur la vie absolument fascinante des primates.

Éditions 2024

23,00
Conseillé par (Libraire)
22 mai 2024

Une amitié impromptue entre un canard cow-boy et son fidèle destrier dans un désert aussi loufoque que désopilant. Des personnages ignorants et désinvoltes qui amènent à des situations ubuesques. Un instant où l’on rit, on sourit ou, au minimum, on souffle du nez. Ça détend et ça fait du bien !

Bayard Graphic'

22,00
Conseillé par (Libraire)
22 mai 2024

Isabelle Maroger livre son histoire familiale à travers ce roman graphique aussi doux que troublant. Sa mère est issue d’un programme nazi secret : faire naître des aryens dans des maternités appelées des Lebensborn. Ne sachant pourquoi, Isabelle su depuis le collège que son histoire familiale se passait en Norvège avec une ombre posée sur son épaule. C’est au début des années 2000 que sa mère va entreprendre la quête de ses racines, comprendre d’où elle vient et comment elle est arrivée en France âgée seulement de quelques années. Un bout de l’Histoire Européenne peu connue qui a pourtant toute son importance pour comprendre l’ampleur néfaste du programme nazi. Un héritage sombre mais néanmoins délivrant pour sa maman et sa famille. Ici Isabelle nous livre l’histoire de sa mère mais aussi son histoire et les répercutions que peut avoir cet héritage sur les descendants de ce programme.
Des dessins éclatants avec une mise en couleur délicate qui amènent ce témoignage avec une certaine légèreté. On tourne la dernière page avec le cœur serré et soulagé à la fois. C’est un sentiment assez compliqué à définir qui vous tiendra compagnie le temps de digérer cette lumière qu’est ce récit.

Conseillé par (Libraire)
22 mai 2024

Quand le bateau de croisière fait naufrage, Annie se retrouve face à ses pensées, échouée sur une île déserte… ou presque. Ce silence va l’amener à repenser l’amour mais surtout son mariage. Un voyage initiatique dans les pensées d’une soixantenaire qui se libère et ose vivre. Des couleurs qui fascinent et nous ouvrent les portes d’une île où tout est possible… enfin, presque tout.