Aimer, verbe intransitif, roman
EAN13
9782070728152
ISBN
978-2-07-072815-2
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
Du monde entier
Nombre de pages
176
Dimensions
21 x 14,1 x 1,5 cm
Poids
248 g
Langue
français
Langue d'origine
portugais
Code dewey
869.3
Fiches UNIMARC
S'identifier

Aimer, verbe intransitif

roman

De

Traduit par

Préface de

Gallimard

Du monde entier

Indisponible
À sa parution au Brésil, en 1927, ce roman fit scandale tandis qu'il suscitait l'enthousiasme d'une poignée de happy few. Certes, l'anecdote que relate Mário de Andrade est d'une candide immoralité : un industriel de São Paulo engage pour ses enfants une gouvernante, Fraülein Elza, qui, sous couvert d'allemand et de piano, enseignera l'amour au fils aîné - le «véritable amour», correspondance des âmes autant que correspondance des corps. C'est la profession que s'est choisie Elza, quasiment une mission.Campé au milieu de ses personnages, Mário de Andrade moque allègrement chez ses compatriotes une nouvelle bourgeoisie d'argent, ignorante et béate devant ce qui est étranger. Car, sous ce roman de formation, il s'agit de l'identité brésilienne, une question à l'ordre du jour dans un pays en mutation. Elle est au centre de l'«agitation» des modernistes de São Paulo en ces années vingt. Mêlant les gros plans expressionnistes, les ruptures, les variations, les combinaisons inédites de vocables, Aimer, verbe intransitif est cette «mélodie neuve» que recherchait Mário de Andrade, avec, en transparence, l'attendrissement amusé que toujours l'amour provoque chez lui.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Maryvonne Lapouge-Pettorelli