Électrons libres
EAN13
9782846260961
ISBN
978-2-84626-096-1
Éditeur
Au Diable Vauvert
Date de publication
Collection
Littérature générale
Nombre de pages
560
Dimensions
19 x 13 x 3 cm
Poids
490 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Cooper James est programmeur-encodeur dans un complexe militaire britannique où la plupart des employés sont américains ; comme tout le monde, il ignore la finalité de sa fonction. Convoqué après une fausse alerte à l'anthrax par son chef de section, Cooper se voit remettre une boîte métallique dans laquelle se trouvent... les cendres de son père. Mis à pied, Cooper décide de partir sur les traces de ce père inconnu qui a abandonné sa femme et son tout jeune fils. L'aventure lui fera quitter l'Angleterre pour les USA marchant dans les pas de ce sculpteur farfelu qui a fréquenté diverses communautés pour le moins étranges.

James Flint nous entraîne une nouvelle fois dans une quête passionnante à la découverte d'univers insoupçonnés, de microcosmes surprenants issus d'une réalité qui appartient bel et bien à notre monde. Une enquête qui réunit avec bonheur l'humour et la précision du propos, avec une verve digne d'Habitus, son premier roman.

Le personnage de Jack Reever est inspiré de la vie de l'artiste James L. Acord : ses photos émaillent le récit, lui confèrent une authenticité époustouflante et font d'Electrons libres un objet d'art multidisciplinaire d'une qualité rare. Car, malgré les apparences de la plus grande crédibilité, dans Electrons libres, tout est faux : Atomville n'a jamais existé.

Étrange synthèse du Cryptonomicon, du Monde selon Garp et du Pendule de Foucault, Electrons libres est un vif hommage à la mémoire de ceux qui ne se contentent pas de croire et préfèrent chercher à savoir et à faire savoir, quitte à y perdre leur temps, leur liberté et leur vie.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur James Flint
Plus d'informations sur Alfred Boudry