Níkos Kazantzákīs

    Biographie

    A aussi écrit en français.

    Romancier, poète, dramaturge ; traducteur, auteur d'essais philosophiques et littéraires et d'impressions de voyage. A également écrit sous divers pseudonymes : Pétros Psīloreítīs, A. Geranós, Akrítas/ ̓Akrítas, Kárma Nirvamī́/Kárma Nirvamî̄, A.B.G., A., N., I. Kazantzákīs, Nikolai Kazan, Lacrima Rerum.
    Auteur d’une oeuvre considérable, qui embrasse tous les genres – romans, essais philosophiques, théâtre et poésie – Nikos Kazantzaki est incontestablement l’une des figures les plus marquantes de la littérature grecque moderne. Né en Crète en 1883, il étudie d’abord le droit à Athènes avant de se tourner vers la philosophie – il consacre une thèse à Nietzsche et est l’élève de Bergson,dont les idées l’influenceront durablement.
    Animé par une forte aspiration spirituelle, qu’il nourrit à la fois aux sources orientales (il s’intéresse au bouddhisme) qu’occidentales, Kazantzaki développe une puissante réflexion éthique, qui explore toutes les dimensions de l’expérience humaine. Artisan du renouveau de la langue grecque moderne, il publia plusieurs traductions d’œuvres majeures de la littérature mondiale en grec démotique : l’Iliade et L’Odyssée, La Divine Comédie, Le Prince de Machiavel, Faust de Goethe… Il meurt en 1957.

    Contributions de Níkos Kazantzákīs

    Voir tout (24)